Actualités, évènements et entrevues

Archive pour la catégorie « Essais et documents »

Essais et documents

22 novembre 2016

Rhapsodie québécoise au cinéma

Babel Films adaptera le livre à succès Rhapsodie Québécoise (Grand Prix littéraire de La Presse Québécoise) écrit par Akos Verboczy. Le Boréal vient de conclure une entente avec la maison de production.

Rhapsodie_Verboczy_Couv_p
Dans cette autobiographie, Akos, né en Hongrie et arrivé à Montréal à onze ans, raconte avec humour, intelligence et beaucoup d’esprit comment il en est venu, au fil des années et (presque) sans douleur, à embrasser la culture québécoise. C’est à travers de riches chroniques personnelles que l’auteur raconte une partie de l’histoire du Québec d’un point de vue unique.

Le récit est une oeuvre intime, universelle et cinématographiquement très prometteuse, selon le producteur.

Le long métrage sera écrit par Eric Piccoli et Philippe-A. Allard en étroite collaboration avec Akos Verboczy lui-même. Le film sera produit par Philippe-A. Allard de chez Babel films (Projet-M, Temps mort, Écrivain public) et réalisé par Eric Piccoli.

none

Parution en France de l’ouvrage de Normand Mousseau sur le diabète

Le livre de Normand Mousseau paraît cette semaine en France, aux éditions Thierry Souccar, sous le titre, Comment j’ai vaincu le diabète sans médicament. L’auteur sera d’ailleurs à Paris pour y donner quelques entrevues.

Rappelons que cet ouvrage (Comment se débarasser du diabète de type 2 sans chirurgie ni médicament) connaît un très vif succès depuis sa parution au printemps.

diabete

none

Catalogue de droits – Francfort 2016

frankfurt_couv

À quelques jours de la Foire de Francfort, découvrez dans le catalogue de droits quelques-uns des titres que le Boréal s’apprête à faire voyager.

none

Essais et documents

5 octobre 2016

« Ma folie à moi », de Serge Bouchard

yeux-camion_w

Ma folie à moi, c’est la recherche du temps perdu. L’effort tendu pour rattraper des bouts d’existences éparpillées dans l’infini de l’oubli me prend toute mon énergie. Je cherche, recherche, lis et relis des passages de vieux livres et des bribes de textes anciens, je regarde des photographies prises il y a cent ans, mon regard s’éternise sur des instants arrêtés, pris sur le vif par un appareil doté du pouvoir d’emprisonner en une seule image tous les détails, toutes les subtilités d’un moment fuyant. Et ce moment est rendu si loin dans l’espace-temps que la photo devient un rayonnement qui semble provenir d’un point distant de plus de cent années-lumière, un retour magique dans le passé.

Il suffit d’un mot, d’un nom de lieu ou de famille, pour me plonger dans des états inavouables de plaisir et de curiosité. Il suffit que j’aperçoive un arbre pour lui envier sa majesté. Je vois une grange, je me mets dans la peau de cette grange, je deviens bois de grange, sec et gris, je suis le mur de la grange, je revis ses longues soirées d’automne, les nuits glaciales, les canicules, les orages, les amoureux qui viennent s’embrasser à l’abri des regards; je connais des fourmis et des framboisiers sauvages, des chars scrapés, oubliés dans la broussaille, un vieux tracteur rouillé, des nuages, beaucoup de nuages, des trains de vent, des bancs de neige. Ce derrière de grange est le lieu fascinant de tous les amours naissants, le mur fragile au pied duquel on a pris la main de l’autre, l’endroit où on s’est parfois réfugié, pour pleurer, pour fumer, pour rêver, l’endroit où peut-être on s’est caché, pour rien.

Enregistrer

none

Essais et documents, Foreign rights

19 septembre 2016

Dans l’oeil du pigeon, publié en France

À quelques jours de sa parution au Boréal, Dans l’œil du pigeon prend déjà son envol aux éditions du Pommier en France.  Dans cet essai de vulgarisation d’éthologie, Luc-Alain Giraldeau, professeur à la Faculté des sciences de l’UQAM, nous amène à découvrir une approche moins connue de la théorie de l’évolution. Il nous raconte l’histoire de la vie en s’éloignant des clichés, notamment ceux sur la parenté de l’homme et du singe et de la notion de bien et de mal dans les comportements animaux. La biologie, explique-t-il, peut servir à comprendre les comportements humains, mais pas à les juger ou à les condamner.

dans oeil pigeon_w Oeil pigeon_Le Pommier

none

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec