Actualités, évènements et entrevues

Essais et documents

9 janvier 2012

« La Pratique du roman » : le roman vu par huit romanciers

Par Éditions du Boréal

La pratique du romanEn mars 2011, une journée consacrée à la pratique du roman était organisée par l’équipe de recherche TSAR («Travaux sur les arts du roman») de l’Université McGill. Nadine Bismuth, Trevor Ferguson, Dominique Fortier, Louis Hamelin, Suzanne Jacob et Robert Lalonde ont participé à cette journée. Ils ont partagé leurs réflexions sur l’art romanesque, avec pour seule condition que cette réflexion soit celle non d’un critique, mais d’un praticien.

Boréal publie aujourd’hui les textes de ces romanciers, auxquels s’ajoutent Gilles Archambault et Monique LaRue, dans La Pratique du roman, sous la direction d’Isabelle Daunais et François Ricard.

Vous découvrirez ainsi comment Nadine Bismuth a rencontré son auteur favori, Jonathan Franzen, et comment de fil en aiguille elle a traduit en français deux de ses nouvelles. Dominique Fortier vous parle des « romans du dedans et des romans du dehors », des biographies et des fictions pures, et vous apprendrez quel est le roman qui a communiqué à Louis Hamelin «le goût d’écrire».

Monique LaRue quant à elle, s’interroge sur sa « passion pour le roman [qui] s’est évanouie sans crier gare » et revient sur l’influence que Roland Barthes a pu jouer sur son écriture. Trevor Ferguson se penche sur le contexte, historique ou médiatique, qui influence le processus d’écriture.

Gilles Archambault se livre sur son rapport à la lecture et à l’écriture mais aussi à ses lecteurs. « Je dois tout à la littérature. Donc au roman. C’est par lui que j’ai su pour la première fois qu’on pouvait à la fois échapper au réel et le comprendre. » Enfin, Suzanne Jacob vous donnera l’envie de lire Hécate de Pierre Jean Jouve, « œuvre dont la séduction sera si puissante qu’elle opérera une rupture radicale des repères, qu’elle déclenchera le soulèvement d’un peuple intérieur qui déferlera alors, réclamant la tête d’une tyrannie à laquelle je n’avais jamais encore imaginé avoir été soumise, car je me croyais rebelle depuis que j’avais provoqué l’hystérie d’un évêque inféodé à Maurice Duplessis en refusant de baiser son rubis. »

La Pratique du roman, en librairie le 10 janvier, également disponible en version électronique.
Vous pouvez feuilleter l’ouvrage sur notre site Internet.

Aucun commentaire

Il n’y a pas encore de commentaires sur ce billet.

Laisser un commentaire


Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec