Actualités, évènements et entrevues

Place à la science !

Du 4 février au 20 mars 2016, la Librairie Monet vous propose dans son espace culturel un salon du livre inédit : « Les sciences contre-attaquent ».

Trois auteurs du Boréal participeront à cet événement en vous présentant des conférences sur divers sujets. Venez rencontrer Normand Mousseau (Comment se débarrasser du diabète de type 2 sans chirurgie ni médiacement), Yves Gingras (L’Impossible dialogue) et Bernard Chapais (Liens de sang).

***

Salonsciences2016_lie_monet

Librairie Monet
2752, rue de Salaberry, Montréal, H3M 1L3
Pour réserver vos places : 514 337-4083 ou evenements@librairiemonet.com
Entrée libre

Aucun commentaire

Le Nid de pierres en lice pour le Prix France-Québec

malavoy_nid_pLe roman de Tristan Malavoy Le Nid de pierres fait partie des sept titres présélectionnés  pour le Prix France-Québec 2016. Les trois finalistes seront annoncés lors du Salon du livre de Paris, en mars prochain, et le lauréat sera connu en octobre.

Initiative de la Fédération France-Québec, ce prix vise à contribuer à la promotion en France de la littérature québécoise. Il est doté d’une bourse de 5 000 euros et permet au lauréat de faire une tournée en région en France.

Aucun commentaire

Romans et récits, Événements

11 décembre 2015

Les auteurs s’emballent : Monique Proulx

auteurs_semballent_mproulx

proulx_moi_p

***

***

***

***

« C’est avec un large regard romanesque embrassant la merveilleuse complexité du monde, avec une prédilection pour l’infiniment petit les déséquilibrés, les itinérants, les exclus et les perdus, que [Monique Proulx] signe ici un roman ambitieux qui renferme mille vies. »
Christian Desmeules – Le Devoir

none

Romans et récits, Événements

11 décembre 2015

Les auteurs s’emballent : Simon Roy

auteurs_semballent_sroy

BC285Roy_kubrick_p

***

***

***

***

« Le lecteur émerge de cette lecture dans un état de déboussolement et de stupéfaction inégalé. Un livre que l’on n’arrive pas à lâcher et dont le motif nous poursuit encore, plusieurs jours après qu’on l’ait refermé. Grandiose. »
Catherine Pion, Collections

none

Romans et récits, Événements

11 décembre 2015

Les auteurs s’emballent : Tristan Malavoy

auteurs_semballent_tmalavoy

malavoy_nid_w

***

***

***

***

« Trou de boue maléfique, disparitions, légendes abénaquises et romance actuelle se répondent intelligemment dans ce livre écrit avec élégance, poétique et concentré. »
Josée Lapointe, La Presse

none

Prix et mentions

23 novembre 2015

Dany Laferrière reçoit le Prix littéraire Ludger-Duvernay

Dany LaferrièreLe Prix littéraire Ludger-Duvernay, décerné par la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJB), a été attribué pour l’année 2015 à Dany Laferrière.

Ce prix prestigieux lui a été remis au Salon du livre de Montréal, en présence du maire Denis Coderre, de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, et du président de la SSJB, Me Maxime Laporte.

Né à Port-au-Prince en 1953, Dany Laferrière a grandi à Petit-Goâve. Son premier roman, Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer, paraît en 1985 (VLB). Le succès est immédiat et Laferrière devient l’un des principaux représentants d’une nouvelle génération d’écrivains dans le paysage littéraire québécois. Dany Laferrière a fait paraître une dizaine de livres depuis 2005 aux Éditions du Boréal, dont L’Énigme du retour (2009), qui a remporté un grand succès. Il a obtenu le prix Médicis et le Grand Prix du livre de Montréal, ainsi que le Grand Prix littéraire international Metropolis Bleu et le Prix des libraires.

Son plus récent ouvrage au Boréal, Dany Laferrière à l’Académie française, reprend les discours prononcés lors de son entrée sous la Coupole. Bien plus qu’un simple mémorial de cet événement historique, les textes qui y sont rassemblés constituent, pour tous les lecteurs francophones, une véritable fête de l’esprit et de la langue.

Depuis 1944, le Prix littéraire Ludger-Duvernay honore les plus illustres écrivains du Québec pour « leur génie artistique et leur contribution extraordinaire à la culture française d’Amérique ». Cette récompense porte le nom du patriote, journaliste et écrivain qui fonda la Société Saint-Jean-Baptiste en 1834.

Pour tous les détails, cliquez ici

none

Communiqués

16 novembre 2015

Un texte de Monique Proulx, lu à l’occasion de l’événement “Solidarité avec les Parisiens – Minute de silence à la Place des Arts”

« En guise de solidarité, pour la paix, contre la violence et la peur », des artistes et des citoyens se sont réunis devant la Place des Arts, à Montréal, le lundi 16 novembre à l’heure du dîner, afin d’observer une minute de silence en l’honneur des victimes, et d’écouter plusieurs artistes et dignitaires présents.

Voici le texte qu’a lu Monique Proulx à cette occasion :

Nous sommes sonnés, oui.

Nous sommes meurtris dans toutes nos fibres parisiennes, nous avons du sang et des larmes dans le cœur. En ce moment, nous prenons dans nos bras ceux qui n’ont jamais été autant nos cousins que maintenant, et nous les étreignons avec douceur. En ce moment, il n’y a pas de frontière, et ce qui palpite là-bas roule vers nous en vagues douloureuses.

Nous avons eu la chance de ne pas connaître la guerre, de ce côté-ci du monde, jusqu’à maintenant. Voilà donc à quoi ça ressemble, et à quoi ça ressemblera. La guerre. Des agresseurs incompréhensibles, si jeunes, en âge de donner l’amour et la vie et qui donnent la mort, dévastés eux-mêmes par une misère que des Fous récupèrent et galvanisent.

Car l’horreur est celle-là : les ennemis de cette guerre sont des Fous, qui n’ont jamais été aussi éloignés de Dieu et qui pourtant massacrent en son nom. On ne peut pas signer de traités de paix avec des Fous.

Nous sommes entrés en guerre avec la Noirceur.

Il est de notre devoir de transmuter cette noirceur en opportunité, en maturité. Il est de notre devoir d’être grands malgré la petitesse.

Ce qui se passe est un appel vibrant pour que le monde dit civilisé montre ce qu’il a dans le ventre, dans le cœur. Nous ne répondrons pas à l’obscurantisme par l’obscurantisme. Nous ne glisserons pas vers la haine, vers la méfiance généralisée. Nous continuerons d’ouvrir nos portes aux immigrants, aux réfugiés, aux musulmans, nous resterons vigilants face à nos propres pulsions de fermeture. La fermeture à l’autre est le premier pas vers la petitesse et la folie.

C’est seulement par l’ouverture et la maturité que nous gagnerons cette guerre.

Monique Proulx

4 commentaires

Prix et mentions

13 novembre 2015

Monique Proulx finaliste au Prix littéraire des collégiens

Monique Proulxproulx_moi_wC’est aujourd’hui qu’ont été dévoilées les œuvres présélectionnées pour le Prix littéraire des collégiens. Ce qu’il reste de moi, de Monique Proulx, fait partie des cinq ouvrages en lice.

La liste des finalistes a été établie par un comité de critiques littéraires sous la direction du quotidien Le Devoir. L’œuvre gagnante sera choisie par un jury formé d’élèves issus de divers collèges et cégeps du Québec. Son auteur recevra une bourse de 5 000 $, remise en avril 2016 au Salon international du livre de Québec.

Pour voir la liste des finalistes, cliquez ici.

none

Événements

12 novembre 2015

Des auteurs du Boréal au Salon du livre de Montréal

Le Salon du livre de Montréal ouvrira ses portes le 18 novembre prochain, et plusieurs auteurs du Boréal y seront pour diverses animations autour de leurs publications et pour des séances de dédicaces. Consultez les différents horaires pour tout connaître des activités auxquelles ils participeront.

Horaire des dédicaces : http://bit.ly/20XjCV0

Horaire des dédicaces jeunesse : http://bit.ly/1Mqw7ib

Horaire des animations : http://bit.ly/1SM3oIM

none

Prix et mentions

10 novembre 2015

Patricia Smart remporte le prix Jean-Éthier-Blais 2015

smart_patricia©Valberg_ImagingSmart_marie-nelly_wLe prix Jean-Éthier-Blais a été décerné à Patricia Smart pour son essai De Marie de l’Incarnation à Nelly Arcan. Se dire, se faire par l’écriture intime.

L’un des grands mérites de cet ouvrage est de mettre au jour des auteures souvent peu connues, dont les écrits se trouvent dans divers fonds d’archives, et qui sont autant de lieux de résistance et parfois de rébellion contre un contexte social privant les femmes de leur identité propre et disqualifiant d’entrée de jeu leur parole.

Commentaire du jury

Doté d’une bourse de 3000 $, le prix Jean-Éthier-Blais récompense chaque année l’auteur de la meilleure œuvre de critique littéraire portant sur un aspect, un écrivain ou une œuvre de la littérature québécoise de langue française.

Pour plus de détails, cliquez ici

none

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec